La fin de l’image, chap. III : HYPERSCULPTURE

Dernière mise à jour le 24 novembre 2016

Château de Javarzay
19 Août-11 septembre 2011

Cette 3ème exposition personnelle s’inscrit dans la continuité de mon travail d’étude de la disparition progressive du concept même d’image, sur 50 ans, que j’ai théorisée en 2009 et que je symbolise par le biais de sculptures 3D réalisées à partir des données numériques incluses dans des photographies.

Je pense que les images telles que nous les connaissons, en tant que représentations définies par une hauteur et une largeur, vont disparaître en s’intégrant totalement, en volume, dans notre espace réel.

Aussi, dans mon travail, les images disparaissent, je les tords et les transforme, à partir de leurs propres données numériques, pour obtenir des sculptures.
Sculptures à la fois abstraites et photographiques qui, paradoxalement, ne peuvent pour l’heure ne s »appréhender que sous la forme… d’images.

«v-i-n-c-e-n-t est probablement un des premiers artistes à utiliser la 3D à contre courant, non pas pour essayer de singer au plus près le réel, mais pour créer de l’abstraction.»

Laisser un commentaire